Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» pistes et club belge
Mer 1 Mar - 12:45 par seb

» bienvenu Yves
Mer 1 Mar - 12:43 par seb

» ZZZZZZzzzzzzzzzZZZZZZZZZZZZ
Ven 14 Juin - 10:58 par seb

» Problème écran FUTUBA 3PM-FS
Sam 31 Déc - 2:57 par Maxpayne

» mariage
Jeu 21 Juil - 20:52 par alfcb

» info
Ven 22 Avr - 14:04 par seb

» Ouverture des inscriptions pour la 7 course amicale le 09/08
Ven 22 Avr - 14:03 par seb

» Y a encore quelqu'un?
Lun 11 Avr - 21:11 par alfcb

» Miniz - le drift
Lun 31 Jan - 2:05 par zoukov

Sondage

la catégorie des 400

Aller en bas

la catégorie des 400

Message par seb le Sam 7 Juin - 10:49

article ecrit par maxime manceau sur la catergorie des 400
- INTRODUCTION - COQUES - MOTORISATIONS - EQUIPEMENT RADIO - CONCLUSION - LIENS -

Ce sont des modèles propulsés par des moteurs de type 400 (speed, permax, zoom, power...) ou plutôt 380 Mabushi puisque les 400 que l'on retrouve sous différentes marques sont en fait des Mabushi rebaptisés. Cette catégorie se veut économique pour intéresser le plus grand nombre. Nous vous ferons un plan budget pour un modèle de base et un plus "sophistiqué".

La classe 400


Par Maxime MANCEAU (M2@9online.fr)


Depuis quelques années, le monde du modèle réduit tend vers la miniaturisation.
Le but de cet article est de vous faire découvrir la possibilité de réaliser un bateau de vitesse électrique de petite taille. L'engouement pour ce type de bateau est très important en Allemagne, Grande Bretagne, Italie, USA….
L'intérêt de ce type de modèle est son coût peu élevé, sa facilité de transport (on peut mettre bateau et radio dans un sac à dos…) et la possibilité de naviguer sur de petites entendues d'eau.
Les performances peuvent être importantes si l'on prend soin d'économiser du poids partout ou cela est possible. La plus faible puissance disponible est ainsi largement compensée par la masse (idéalement inférieure à 500 g tout équipé)
Je vais vous présenter dès à présent les éléments indispensables à la réalisation d'un modèle : la coque, la motorisation, l'équipement radio.

- INTRODUCTION - COQUES - MOTORISATIONS - EQUIPEMENT RADIO - CONCLUSION - LIENS -

-Les coques

Sur le marché français, les coques disponibles sont malheureusement peu nombreuses. On peut trouver chez PB Modélisme (à des prix exorbitants) le Bingo et le Bingo Race. Ces 2 coques " eco " sont réalisées en époxy et fonctionnent parfaitement. Fort heureusement pour nous, il existe la société Graupner. Elle nous propose 2 kits en ABS à des prix forts intéressants. Le Minisprint, est un monocoque équipé de 2 redans. Pour 70 euros vous emporterez la coque, la transmission le gouvernail et le moteur speed 400 (6 volts) Avec un équipement identique, les amoureux d'hydroplane peuvent s'offrir l'Hydrosprint sur le même principe.
En Allemagne, il existe de très nombreuses coques, réalisées en époxy. Les revendeurs se nomment Hopf, Hydro & Marine…Il est parfois laborieux de pouvoir les importer, cependant la qualité des produits récompense un temps d'attente parfois interminable. J'ai eu l'occasion de faire l'acquisition d'un micro eco de chez Hydro & Marine. Cette coque en époxy de seulement 26 cm de long permet de naviguer dans des pièces d'eau de petite dimension grâce à sa maniabilité étonnante.
En Grande Bretagne, Astec nous propose plusieurs types de coques prévues pour une motorisation à partir d'un 400. Il nous propose un outrigger, un catamaran, un monocoque…réalisés en ABS. Le prix est de 30 euros maxi et il est facile de se les procurer si vous pouvez vous exprimer en anglais.
La dernière alternative est la fabrication personnelle. Grâce au balsa et au contreplaqué aviation, on peut réaliser des coques très légères. Cette solution est la plus enrichissante d'un point de vue personnel et la moins pénalisante du coté financier. Pour ceux qui ne souhaitent pas concevoir leur propre plan, il suffit de réduire le plan d'un modèle de taille plus importante à une longueur autour de 40 cm (les photocopieurs modernes vous feront cela sans souci) Reste à garder à l'esprit l'obtention d'un masse minimum. Les plus courageux pourront entreprendre la réalisation d'un moule et en faire profiter leur entourage…faites-vous connaître par le biais du Forum !

- INTRODUCTION - COQUES - MOTORISATIONS - EQUIPEMENT RADIO - CONCLUSION - LIENS -

-Les motorisations :

Dans l'optique d'une catégorie " micro ", le type de moteur retenu est le format 400. Il en existe une multitude, distribués par Graupner, Robbe, Multiplex…Leur prix est inférieur à 10 euros. Il y a différents bobinages disponibles. Par exemple Graupner distribue la série Speed 400 avec pour 3 tensions nominales possibles. La version 7.2 volts permettra sous 7 éléments de débuter et surtout d'obtenir un grande autonomie. C'est le type de version que j'ai retenu pour mon micro eco de 370 grammes. La puissance disponible est largement suffisante et l'autonomie est supérieure à 8 minutes avec des accus de 600 mah et une hélice de 25 mm de diamètre.
Le Speed 400 6 volts est un des meilleur compromis entre autonomie/performance/fiabilité. Sa vitesse de rotation plus élevée lui permet de s'associer parfaitement avec les hélices de surface. La dernière version en 4.8 volts à été développée pour les avions de vitesse. Le régime de rotation est très élevé tout comme le courant consommé. Cette dernière version est difficile à dompter et nécessite un refroidissement par eau sans faille.
En catégorie 400, les hélices utilisables ont un diamètre allant de 25 à 31 mm. Les modèles distribués par Graupner (série 2318) fonctionnent très bien. Vous pouvez aussi essayer les petites hélices Octura (X427…), plus difficiles à trouver et plus coûteuses (même pour les versions plastiques)
Les arbres de transmission d'un diamètre de 2 mm sont bien adaptés à la taille des modèles. Il est même possible d'utiliser de la corde à piano de 0.8 mm ce qui permet d'obtenir une légère courbure, à la manière d'un flexible. Vous pouvez relier l'arbre au moteur grâce à un manchon rigide en aluminium ou un cardan + carter d'accouplement Graupner pour ceux qui n'ont pas de tour à leur disposition.
Le dernier maillon indispensable à la motorisation est le pack d'accu. L'utilisation de 7 éléments apporte de bonnes performances. Les accus disponibles pour cette catégorie sont très nombreux. Ils ont une capacité allant de 500 mah à 1400 mah pour les ni-cad. Parmi les nombreuses références, on peut citer les Sanyo 500 AR, 600 AE, 800AR, les 600 à 800 mah au format R6 (très économique) et les nouveaux CP 1200 (35 grammes) à réserver aux motorisations les mieux refroidies et pour des autonomies record (évitez tout de même de décharger le pack en une seule fois afin de préserver la vie du moteur) Globalement, le type d'accu utilisé sera déterminé par sa masse, l'autonomie recherchée et sa puissance disponible, c'est à dire la capacité à débiter de fort courants en maintenant une tension élevée (résistance interne)
Parmi tous ces éléments, l'utilisation d'un Speed 400 6 volts, associé à une hélice de surface de 26 mm et des accus de 600 mah, procure une bonne vitesse et une autonomie supérieure à 6 minutes. Si vous augmentez le diamètre de l'hélice à 29 mm et la capacité des accus à 800 mah (Sanyo 800 AR) les performances seront bien plus importantes avec une autonomie identique.

- INTRODUCTION - COQUES - MOTORISATIONS - EQUIPEMENT RADIO - CONCLUSION - LIENS -

- Equipement radio :

Le fort développement de l'activité micro en aéromodélisme nous permet de bénéficier d'un très grand choix en matière d'équipement radio.
Les variateurs, obligatoirement électroniques et équipés d'un bec devront accepter un courant de 15 ampères minimum. Il en existe de très nombreux. Citons par exemple le Jeti NES 18 ou le Graupner PICO MOS 20. Les prix commencent à partir de 30 euros.
Les récepteurs peuvent peser moins de 10 grammes. J'utilise notamment un Jeti REX 5 avec succès (8 grammes) Les récepteurs vendus avec les équipements AM sont également très légers et font parfaitement l'affaire (environ 15 grammes avec le boîtier que l'on facilement ôter)
Le choix en matière de servo est très étendu. Citons par exemple le Hitec HS81 qui offre un couple de 2.6kg/cm pour une masse inférieure à 20 grammes. Tous les modèles offrant au minimum 1.5 kg/cm de couple et pesant autour de 20 grammes maxi sont parfaitement adaptés à la classe 400.
Comme tout modèle réduit, il faut prendre l'habitude de bien dégager l'antenne de réception et éloigner le récepteur du moteur et du variateur.

- INTRODUCTION - COQUES - MOTORISATIONS - EQUIPEMENT RADIO - CONCLUSION - LIENS -

- Conclusion :

J'espère vous avoir donné envie de construire un bateau de classe 400. Vous pouvez sans vous ruiner vous lancer dans cette aventure et pourquoi pas venir participer à des courses dès que le nombre de participants sera suffisant. En attendant laissez libre court à votre imagination, construisez, tester et surtout n'hésitez pas à faire part de votre expérience par le biais du Forum et envoyer nous vos Photos pour que Laurent les insère sur le site.

- cliquez sur la photo pour voir quelques modèles



- INTRODUCTION - COQUES - MOTORISATIONS - EQUIPEMENT RADIO - CONCLUSION - LIENS -

- Liens utiles :

ASTEC http://www.astecmodels.co.uk/

GRAUPNER http://www.graupner.com/

HOPF http://www.hopf-modelltechnik.de/

HYDRO & MARINE http://www.hydromarine.de/

MICROHYDROS http://www.microhydros.com/
Ce dernier site en anglais est dédié aux micro bateaux de vitesse. Vous pourrez y trouver de très nombreuses photos, un forum et des plans gratuits à télécharger.

_________________
Kyosho TF5 Masda 6
Vario LOSI Xcelorin
Moteur Brushless LOSI Xcelorin 10.5T
---------------------------------------------
Mini inferno
---------------------------------------------
E-revo stock
avatar
seb
Admin
Admin

Nombre de messages : 1154
Age : 40
Localisation : Ham Sur Sambre
Date d'inscription : 05/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://www.chezmarthe.be

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum